L’hommage national à Charlie Hebdo, aux antipodes de la philosophie du journal satirique

L’hommage national à Charlie Hebdo, aux antipodes de la philosophie du journal satirique, a donné lieu à une formidable opération de récupération des turpitudes atlantistes et pétromonarchiques. Les Islamophilistes français et les décideurs doivent répondre de leurs actes et propos.

Interview de René Naba. Propos recueillis par Mayssa Ibrahim pour le site Al Ahd*

RN : « La Liberté d’expression est une valeur sacrée. Les pays arabes seraient bien inspirés de consacrer la Liberté d’expression et la Liberté de croyance, de même que le droit à la dérision, octroyer à ces trois libertés fondamentales le statut qu’elles méritent plutôt que de bâillonner indéfiniment leurs peuples, et de donner libre cours au dérives dégénératives de l’Islam takfiriste. »

Mayssa Ibrahim (AHD) : Quel est le titre que vous donnez à la couverture des médias français de l’attaque contre Charlie Hebdo?

RN : Le crime est odieux. Ses auteurs méprisables. L’émotion et la colère sont légitimes en ce que la cible était un objectif civil, visant des personnes sans armes, un symbole de la liberté d’expression. Tout concourt à faire de l’attaque contre le journal satirique Charlie Hebdo un acte de grande lâcheté et abject qui dessert la cause que ses auteurs sont supposés défendre. A coup sûr, il aggravera, volens nones, l’islamophobie ambiante qui règne en Europe, à l’effet d’accentuer et amplifier la vague de suspicion qui pèse sur les composantes basanées de la population française (noirs, arabes etc.)

Mais ce carnage a donné lieu à une belle opération de récupération des turpitudes atlantistes et pétromonarchiques en ce que l’homme national rendu aux victimes du carnage de Charlie Hebdo a fédéré tous les responsables à des degrés divers des dérives atlantistes et des excroissances dégénératives du djihadisme erratique.

Manifester oui et deux fois oui, mais jamais sous la bannière de Nicolas Sarkozy et Bernard Henry Lévy, le duo destructeur de la Libye, le point de percussion de la prolifération djihadiste dans la zone sahélo saharienne et de la gangrène du Mali. Oui, mais jamais sous le patronage du tandem François Hollande Laurent Fabius, le tandem destructeur de la Syrie, le point de déploiement de Jabhat An Nosra et de Da’ech, encore moins sous la houlette du premier ministre turc Ahmet Davutoglu, dont le pays sert de plaque tournante au grand banditisme international.  Oui, mais jamais en compagnie de Philippe Val, qui a fait du révisionnisme anti-arabe son fond de commerce, à l’origine de l’une des plus graves crises de Charlie Hebdo, pour sa façon infâme d’avoir licencié son collègue Siné. Oui à la manifestation, mais pas non plus avec Ali Bongo. Ne manquaient à l’appel qu’Idriss Déby, le gnome du Qatar et le mec d’Arabie.

Au delà de cet œcuménisme, les Musulmans de France sont globalement placés sur la défensive et font d’ores et déjà l’objet d’une sommation. Sommés de se désolidariser. Une sommation systématique, symptomatique des phobies françaises en ce qu’elle a occulté le rôle des bailleurs de fonds des djihadistes takfiristes, le duo wahhabite, Arabie saoudite et Qatar. Et exonéré les pays occidentaux de leur responsabilité dans leur soutien résolu au djihadisme tant en Libye qu’en Syrie depuis quatre ans, au mépris de leurs valeurs affichées, et réduit leurs compatriotes à leur condition musulmane.

Mayssa Ibrahim (AHD) : Quelles sont le principales remarques sur cette couverture? et s’il y a des exemples, pouvez-vous les citer? 

RN : En France, l’attaque du 7 janvier 2015 -qui a tout de même décapité l’équipe éditoriale de Charlie Hebdo et ses figures emblématiques- est assimilée par certains médias à un acte d’une ampleur comparable par son impact traumatique au raid contre les symboles de l’hyper puissance américaine du 11 septembre 2001. Le réflexe de solidarité nationale se justifie pleinement ne serait ce que sa par son lourd bilan ; 17 morts, une quinzaine de blessés.

Toute une rédaction décimée en pleine conférence de rédaction, ce n’est pas banal. Cela révèle par contrecoup la psychorigidité des auteurs de ce crime, qui ont fait usage de leurs armes sans discernement, tuant au passage, eux les défenseurs d’un Islam pur et pur, comble du paradoxe, des coreligionnaires à eux, un gardien de la paix et le correcteur de la revue, des victimes innocentes de leurs pulsions mortifères.

Dans le cas d’espèce de la France, cette sommation est malvenue à tous égards non seulement pour son rôle pilote dans la déstabilisation régionale des pays laïcs arabes, mais aussi et surtout au regard de sa propre histoire en ce que la «Patrie des Droits de l’homme», par une sorte de déni de réalité, a longtemps occulté sa responsabilité dans le génocide hitlérien, imputant cette odieuse opération d’extermination au seul pouvoir vichyste. «Vichy n’est pas la France» a été le leitmotiv commode pour exonérer la France de l’infamie d’avoir servi d’anti chambre du camp de la mort, dont les citoyens, de surcroît ont pratiqué la délation à grande échelle à l’égard de leurs compatriotes.

Halte au délire. Un pays qui saborde sa flotte plutôt que de lancer ses cuirassés à l’assaut de son ennemi, qui substitue la « chair à canon » de ses colonies pour la défense de sa patrie, un pays qui carbonise ses sauveurs le jour même de la victoire alliée du 9 mai 1945, se doit de ne pas être péremptoire dans ses assignations patriotiques à l’encontre de ses compatriotes et concitoyens, et non, loin s’en faut, des «indigènes de sa propre république».

Halte au délire aussi sur la rive sud de la Méditerranée où un entreprise systématique de destruction de toute trace de civilisation est entreprise….. des Bouddhas de Bamiyan (Afghanistan), aux stèles de Tombouctou (Mali), aux fresques de Libye, aux tours jumelles de New York (11 septembre 2001). En toute impunité, par des mercenaires des pétromonarchies, les protégés de l’Occident.

Da’ech, Al Qaida sont une excroissance monstrueuse du bloc atlantiste et de ses relais pétromonarchiques. À ce titre, les Musulmans de France ne devraient pas battre leur couple, mais exiger des explications sur l’instrumentalisation abusive de leur religion par l’alliance islamo-atlantiste à des fins politiques.

Et la France s’épargner les contorsions intellectoïdalles imputant à «la politique arabe de la France», inexistante à l’époque, la responsabilité de cette infamie morale qu’a constituée la collaboration avec le régime nazi. Cf à ce propos les divagations de Philippe Val. http://www.renenaba.com/philippe-va-un-vallon-epineux-et-barbele/

Il ne saurait y avoir de responsabilités collectives, pas plus qu’il ne saurait y avoir de châtiments collectifs. Comme si Maurice Audin et Francis Jeanson devaient être comptables des forfaitures du général Paul Aussaresses, «Le commandant Zéro» de la torture en Algérie, l’abbé Pierre de l’affairisme chiraco-haririen ou des jongleries du Bygmalion sarkozyste, ou encore Mère Thérésa des galipettes motorisées de François Hollande ou de DSK.

twitterA ce propos il serait sain d’interpeller tous les islamophilistes français qui ont criminalisé toute pensée dissidente avec à leur tête leur gourou, François Burgat, ses flotteurs d’escorte, Ignace Leverrier (Le Monde) et Thomas Pierret (Mediapart), de même que leurs ramasseurs de balles Nabil Ennasri et Romain Caillet à propos de leur responsabilité dans le naufrage de la pensée académique française et le désastre stratégique de la diplomatie française, au même titre que le quatuor Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande et Laurent Fabius.

A lire à ce sujet : Les Islamophilistes, Tontons Flingueurs De La Bureaucratie Française – Les Médiactivistes Français, Une Lecture De L’histoire Par Le Filtre Religieux

Mayssa Ibrahim (AHD) : Pourquoi cette fixation sur la Liberté d’expression ?

La Liberté d’expression est une valeur sacrée. Les pays arabes seraient bien inspirés de  consacrer la Liberté d’expression et la Liberté de croyance, de même que le droit à la dérision, octroyer à ces trois libertés fondamentales le statut qu’elles méritent plutôt que de bâillonner indéfiniment leurs peuples, et de donner libre cours au dérives dégénératives de l’Islam takfiriste.

Mayssa Ibrahim (AHD) : Il se dit  qu’il y a un avant et un après l’attaque contre Charlie hebdo. Cela vaut il aussi pour les médias?

RN: l’attaque contre Charlie Hebdo va occulter les problèmes structurels de la société française de la persistance du chômage structurel, -un chômage de masse et de longue durée, si corrosive pour le tissu social français, si générateur de marginalisation et d’exclusion sociale- à la stagnation de l’économie française, à la désindustrialisation de la France, à sa relégation au classement des puissances mondiales, à la corruption des élites et à la connivence de la classe politico médiatique.

Le crime contre Charlie Hebdo, au delà de ses aspects criminellement pathologiques, est un crime contre l’intelligence. Le meilleur cadeau fait par des personnes qui se réclament de l’Islam aux ennemis de l’Islam et la Palestine en sera un des principaux dommages collatéraux.

Référence
  • *Al Ahd, site libanais de soutien à la résistance nationale libanaise.

11 Responses

Leave a Reply
  1. mélanie
    Jan 13, 2015 - 12:32

    bonsoir, excellent article!

    Un point n’est pas détaillé: c’est la présence de Netanyahou et ses conséquences (appel à l’installation des juifs français en Israël, exigence de forces armées très importantes pour renforcer la protection des juifs français, au détriment des non juifs?

    Un autre article dit que Neta.. n’était pas invité mais qu’il a fait le forcing

    plus de détails sur:

    http://www.lorientlejour.com/article/905368/plus-de-50-actes-antimusulmans-en-france-depuis-lattentat-a-charlie-hebdo-instance-musulmane.html

    Mélanie

    Reply
    • René Naba
      René Naba
      Jan 13, 2015 - 01:32

      Bonjour Mélanie

      Le papier a été rédigé bien avant que ne soit arrêté la liste finale et le récit de ce mic mac est dans tous les quotidiens français.

      La venue de Benyamin Nethanyahu n’était pas souhaitée, mais l’israélien n’a pas résisté au plaisir de mettre à profit l’émotion suscitée par ce carnage pour prolonger en France sa campagne électorale, tout comme Avigdor Liberman et Naftali Bennet, deux grands démocrates humanistes.

      Pour équilibrer, François Hollande a invité en toute vitesse le palestinien Mahmoud Abbas, dont l’unique fonction est de servir de caution à toutes les turpitudes occidentales.

      Le premier ministre turc était aussi de la partie, vous savez le chef du gouvernement qui a pratiqué le premier génocide du XXème siècle et dont le pays sert de plaque tournante au grand banditisme sous couvert de djihadisme.
      Pitoyable

      Reply
  2. Evelyne Accad
    Jan 13, 2015 - 12:31

    Merci René article bienvenu!!
    Quelle récupération. Sans la moindre décence!!
    Evelyne

    Reply
  3. Boumeddiene Nacira
    Jan 13, 2015 - 08:45

    Pitoyable cette mascarade de hollande,minables ses trémolos dans la voix, lui qui traite les indigents et miséreux de sans dents,lui le nouveau naboleon ,va t en guerre acharné plus roquet que celui qui l’a précédé.
    Toutes ses embrassades sonnaient faux ,la vraie douleur et dignité étaient du coté des familles des victimes.Nous arabes et musulmans partageons la peine et la douleur de ces martyrs,car les morts violentes des notre nous connaissons,et continuons d’enterrer tous les jours des centaines dans l’indifférence totale du monde occidental.

    L’Algerie a perdu 250 journalistes dans la décennie noire,pas une seule manifestation de solidarité dans tout le monde,le pays a suturé ses plaies à vif et fait le bilan de son déficit en empathie.Un pseudo-Islam a été utilisé par les USA et consorts pour contrer le communisme dans le Caucase,il est toujours utilisé pour remodeler le monde arabo-musulman,mais il ne s’agit pas de notre Islam ,le seul ,celui qui règle nos vies de tous les jours ,celui qui nous rend meilleur et nous réconcilie avec ce monde qui nous agresse tout le temps.
    Alors de grace ne nous parlez pas des Islams avec différents menus takfiristes,salafistes et j’en passe.Nous n’avons nul besoin de faire acte de contrition pour tous les actes commis par des malade mentaux qui ne connaissent rien: ni Coran ni Islam.

    Nous prions et prierons longtemps pour tous les justes innocents tombés sous les balles, obus, uranium appauvri, phosphore blanc, napalm, bombes atomiques.
    Docteur Nacira Boumeddiene

    Reply
    • René Naba
      René Naba
      Jan 15, 2015 - 10:26

      Madame

      D’un seul souffle, d’une seule traite, vous avez si bien exprimé votre colère rentrée, d’une dignité comparable à celle du compagnon de route de la Révolution algérienne, que je remets en ligne à l’intention des lecteurs de ce site,

      ci joint la citation de Frantz Fanon en préface à son ouvrage « Les damnés de la Terre »

      «Allons, camarades, il vaut mieux décider dès maintenant de changer de bord. (…) Quittons cette Europe qui n’en finit pas de parler de l’homme tout en le massacrant partout où elle le rencontre, à tous les coins de ses propres rues, à tous les coins du monde.
      Voici des siècles que l’Europe a stoppé la progression des autres hommes et les a asservis à ses desseins et à sa gloire. Regardez-la aujourd’hui basculer entre la désintégration atomique et la désintégration spirituelle».
      Franz Fanon, conclusion au livre «Les damnés de la terre».

      Reply
      • Boumeddiene Nacira
        Jan 15, 2015 - 08:05

        Merci à RENE d’etre toujours sur le pont .Je fais lire tous vos articles chaque fois que je peux et vous ne pouvez imaginer le remue méninges que cela provoque.Tous ces amis et anonymes vous donnent du Monsieur RENE , décortiquent chaque information et sont férocement de votre avis.L’année a mal débuté mais tous mes voeux de plein de bonnes choses vous accompagnent.Une inconditionnelle Nacira Boumeddiene

        Reply
        • René Naba
          René Naba
          Jan 17, 2015 - 05:28

          Invitez les à s’inscrire à la newsletter du site, cela lui donnera davantage de visibilité et donc d’audience

          Monsieur est beaucoup trop pour moi, compagnon de route me parait plus valorisant pour le militant de base que je suis.

          Reply
  4. An. No.
    Jan 14, 2015 - 11:42

    Un débat en Italie à propos de la manifestation de Paris, en hommage à Charlie hebdo

    https://www.youtube.com/watch?v=IUh20vtEq9g

    Reply
  5. La Rédaction
    La Rédaction
    Jan 17, 2015 - 05:29

    Pour aller plus loin sur cette affaire, ci joint un papier d’agoravox de 2013

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/de-bhl-a-charlie-hebdo-la-144585

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© madaniya.info - Tous droits réservés.