Détruisons le Mur ! Just Imagine !

Par Dominique Grange

En hommage aux martyrs de Gaza
https://youtu.be/wRDdqDluwNg

« En 2010, je suis allée chanter à Ramallah, en Cisjordanie occupée. J’ai vu dans quelles conditions les Palestiniens vivent, confinés sur ce bout de terre… J’ai vu l’armée d’occupation israélienne dans les rues de Jérusalem-Est et ailleurs. J’ai vu les colonies squattant avec arrogance le sommet de collines volées aux Palestiniens.

Et partout où je posais mon regard, j’ai vu le mur de l’apartheid, le mur de la honte… J’ai promis aux gens que j’ai rencontrés là-bas de témoigner de ce que j’avais vu et ressenti, une fois de retour en France. Et puis, quatre ans plus tard, en juillet 2014, il y a eu Gaza : une nouvelle fois, la barbarie contre toute une population, 2.251 morts, 11.251 blessés, mutilés, amputés, 551 enfants dont la vie a volé en éclats dans le fracas des bombes.

Parmi eux, les quatre petits de la famille Bakr -10 ans, 10 ans, 9 ans et 6 ans-, volontairement ciblés sur la plage par un missile israélien. La destruction, les ruines, le désespoir, et pourtant, toujours, la dignité et la résistance d’une population sous blocus depuis neuf ans…

Cette chanson est mon témoignage et un hommage aux martyrs de Gaza.»
https://youtu.be/wRDdqDluwNg

Sur le même sujet cette tribune d’intellectuels français en faveur de Gaza

http://www.liberation.fr/debats/2018/05/28/gaza-palestinian-lives-matter_1654225

Le portrait de Dominique Grange
http://www.renenaba.com/hommage-a-dominique-grange/

https://www.politis.fr/articles/2018/05/dominique-grange-et-jacques-tardi-les-luttes-du-passe-irriguent-nos-revoltes-38837/

La «Saison France-Israël»: Une vulgaire opération de propagande officielle prenant la culture en otage, dénoncée et boycottée comme telle.
Dénonçant une opération où la culture sert de «vitrine» à l’État d’Israël et à sa politique chaque jour plus criminelle envers les Palestiniens, 80 personnalités françaises issues du monde des arts affirment leur refus de participer à la «Saison France-Israël» de l’Institut Français et expliquent les raisons de leur choix.
Parmi eux : les cinéastes Jean-Luc Godard, Simone Bitton et Eyal Sivan, l’éditeur Eric Hazan, le dessinateur Tardi, le plasticien Ernest Pignon-Ernest,…

À l’occasion du 70e anniversaire de la proclamation d’indépendance d’Israël, une «Saison Franco-Israélienne» va s’ouvrir au mois de juin prochain en France.
Elle est organisée d’un côté par l’Institut français, émanation des ministères des Affaires étrangères et de la Culture, et de l’autre par le cabinet du Premier ministre israélien, par les ministères des Affaires étrangères, de la Culture, de l’Économie, des Sciences, des “Affaires stratégiques”, des “Affaires de Jérusalem”, par la Chambre de commerce franco-israélienne et par l’ambassade d’Israël à Paris.
Le site web de l’Institut Français précise que cette opération de propagande a été «décidée au plus haut niveau des deux États».
Elle se déroulera de manière simultanée dans les deux pays entre les mois de juin et de novembre 2018 et comportera un grand nombre d’événements : expositions, représentations théâtrales, lectures, projections de films, etc.

Les signataires d’une pétition –«musicien.nes, écrivains, cinéastes, metteures en scène, comédiens, technicien.ne.s, plasticien.ne.s, photographes, dessinateurs, danseurs et danseuses»– dénoncent le fait que «cette initiative, sous couvert de promouvoir le dialogue et l’échange, est en réalité l’un des moyens mis en œuvre par le gouvernement israélien pour redorer le blason de l’État d’Israël, passablement terni par sa politique chaque jour plus dure à l’encontre des Palestiniens et son statut de “start-up nation” du sécuritaire».

Comme l’a dit Reuven Rivlin, président de l’État d’Israël, «les institutions culturelles forment une vitrine dans laquelle Israël présente d’elle-même une image démocratique, libérale et critique».

«Par solidarité avec les Palestiniens, nous refusons de figurer dans cette vitrine, nous ne participerons pas à la Saison France-Israël et nous appelons à ne pas y participer sous quelque forme que ce soit», proclament les signataires :
http://www.pourlapalestine.be/la-saison-france-israel-une-vulgaire-operation-de-propagande-officielle-denoncee-et-boycottee-comme-telle/
https://arretsurinfo.ch/la-conference-de-presse-de-jean-luc-godard-cannes-2018/

Non, le boycott d’Israël n’est pas illégal en France !

http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article986
https://blogs.mediapart.fr/jjmu/blog/210714/liste-des-produits-disrael-boycotter

500 artistes latino-américains soutiennent le boycott culturel d’Israël : https://bdsf34.wordpress.com/2018/04/17/500-artistes-latino-americains-soutiennent-le-boycott-culturel-disrael/
Les artistes latino-américains dénoncent le fait qu’Israël utilise la culture pour se présenter au monde comme une démocratie libérale normale, dont la vie culturelle dynamique intègre les Palestiniens comme les Israéliens. En réalité, Israël viole les droits culturels des Palestiniens par la destruction de théâtres, la fermeture de centres culturels, et l’arrestation d’artistes. Par ailleurs, les actions israéliennes qui touchent toute la population palestinienne, des restrictions de la liberté de mouvement jusqu’aux bombardements de Gaza, limitent aussi la capacité des Palestiniens à avoir une pratique artistique ou à apprécier l’art.

Mandela

https://www.youtube.com/watch?v=4kVUmhXNr-4

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© madaniya.info - Tous droits réservés.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services