États-Unis / Opposition syrienne : Haytham Manna interdit de séjour aux États-Unis

Haytham Manna interdit de séjour aux États-Unis

Paris, le 23 septembre 2014 – M. Haytham Manna, Président de l’Institut Scandinave des Droits de l’Homme et Responsable pour la diaspora syrienne du Comité de Coordination nationale pour le changement démocratique (CCNCD, opposition syrienne non armée), a été interdit de séjour aux États-Unis où il devait se rendre pour une conférence dans le Michigan, à l’invitation de « The Arab-American Heritage Council ».

Dans une déclaration au site « Ar Rai Al Yom », M.Manna a précisé que cette décision lui a été notifiée par les autorités d’émigration américaines, à l’aéroport parisien Roissy Charles de Gaulle, alors qu’il s’apprêtait à prendre l’avion pour Detroit.

L’opposant syrien, qui vient de publier une étude exhaustive sur le groupement djihadiste Da’ech – publiée sur le site madaniya.info, s’est insurgé contre décision faisant valoir, non seulement qu’il disposait d’un visa américain valide jusqu’en 2017, qu’il en avait informé préalablement le premier secrétaire de l’ambassade américaine à Paris, et qu’en sa qualité de représentant permanent du Comité Arabe des Droits de l’Homme, dont le siège est à New York, l’administration américaine n’était pas fondée à lui interdire l’accès du territoire américain, ni à lui retirer son visa, dûment enregistré sur son passeport français.

Il a indiqué que l’ambassade des États-Unis en France a pris contact avec lui pour lui présenter ses excuses pour cet incident et lui notifier les nouvelles dispositions américaines à l’égard des dirigeants de l’opposition syrienne. À savoir qu’il incombait à tout dirigeant de l’opposition syrienne d’aviser les autorités américaines de son voyage préalablement à son déplacement sur le territoire américain.

Il a enfin accusé des groupements de l’opposition syrienne d’avoir cherché à empêcher la tenue de ce colloque, qui devait avoir lieu le 24 septembre.

Pour aller plus loin

  1. Boumeddiene Nacira
    Sep 24, 2014 - 09:49

    Franchement cette Amerique a tout faux .Bien sur Haytam Manna n’est pas un beni ouiiste il se forge ses propres approches du conflit arabe et forge nos idées en démelant l écheveau fort complexe des agissements de ces groupes nébuleux .je suis ravie que Mr Haytam évoque le role pour le moins trouble de la Turquie ,sont ce des relents de vengeance ottomane du Sultan Erdogan ou une préparation à la main mise des bassins fluviaux syriens pour le controle de l’eau.La Turquie souffle le chaud et le froid tout en pactisant avec Israel .Alors le coup de sang d’Erdogan avec Peres n’était que du bluff?Je voulais demander à Mr Haytam si le voyage clandestin de Mac Cain en Syrie comprenait une livraison de frites(mac cain] à l’émir El Baghdadi.Merci et à bientot

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© madaniya.info - Tous droits réservés.