Non, nous ne sommes pas des « sales Français »

Par Alexandre Agneray et Sylvette Rougier, militants associatifs de la cause palestinienne et militants communistes.

Non, nous ne sommes pas des « sales Français ».

Poitiers, septembre 2014 – 100 ans après le début de la Première guerre mondiale, on ne nous fera pas adhérer à « l’Union sacrée ».

Il faut condamner le plus vigoureusement le trafic de victimes auquel se livrent le gouvernement et ses complices.

Nous n’avons rien à voir avec les gouvernements de la France qui n’ont toujours pas accepté la décolonisation et s’en prennent hargneusement aux populations arabes, africaines.

Nous n’avons rien à voir avec les gouvernements de la France qui, de la Palestine au Pakistan, du Soudan à l’Iran, s’en prennent aux peuples qui cherchent à s’émanciper de la tutelle occidentale.

Nous n’avons rien à voir avec les gouvernements de la France qui sèment la terreur partout où ils interviennent, détruisant les pays et les faisant revenir à l’âge de pierre, ne se préoccupant que de leurs intérêts mesquins, sans tenir compte des intérêts légitimes des peuples de ces régions.

Nous n’avons à voir avec les gouvernements de la France qui jettent des milliards dans des opérations militaires qui ne font que mettre de l’huile sur le feu, ajoutant le malheur au malheur.

Ces gouvernements sont bien, eux, des « sales Français ». Nous ne sommes pas fiers de ce qu’ils font de la France qui est devenue raciste, sioniste, colonialiste, belliciste, réactionnaire, inégalitaire, sans honneur, et vulgaire.

Nous refusons la place que nous assignent ce gouvernement et ses nauséabondes campagnes de communication.

Nous proclamons, comme les Anglais que Tony Blair voulaient entraîner dans l’illégitime guerre contre les Irakiens, « Pas en notre nom ! » Nous ne voulons pas être salis par la noirceur de vos politiques.

Les actes de terreurs menés dans tout le monde arabe sont des actes aussi horribles qu’odieux. Ils sont, en grande partie le produit de la politique agressive, méprisante, de pillage des gouvernements de la France, politique qui met en danger les Français où qu’ils se trouvent.

Mais pour horribles que soient ces actes, ceux commis « au nom de la civilisation » par les armées occidentales coalisées contre les peuples d’Irak, d’Afghanistan, de Libye, de Palestine, du Mali et bien d’autres, ne le sont pas moins.

Laissez les peuples choisir leur destin! Sortez de l’OTAN et de toutes coalitions occidentales ! Le monde ne s’en portera que mieux.

Par Alexandre Agneray et Sylvette Rougier, militants associatifs de la cause palestinienne et militants communistes.

Pour aller plus loin

  1. La Rédaction
    La Rédaction
    Nov 10, 2014 - 11:35

    Rappel : Sauf autorisation expresse du directeur de la publication, n’est autorisée que la reprise d’extraits d’articles, à charge pour l’emprunteur d’établir un lien vers le contenu original afin de permettre aux lecteurs de s’y référer (Article L.122-5 alinéa 3), avec mention de la nature du texte « analyse », ou une « courte citation » (Article L.122-5 alinéa 3, point « a »).
    En aucun cas, la reproduction complète, sous quelques formes que ce soit, n’est autorisée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© madaniya.info - Tous droits réservés.